Il a textoté ! Vincent est sauvé !

Maintenant qu’il a succombé, le pape François, Sa Sainteté le pape François je veux dire, lumière des croyants, Saint-Père des chrétiens, successeur de Saint-Pierre à la tête de l’église des pauvres pour les pauvres a envoyé un texto à la mère de Vincent Lambert, le supplicié, sédaté, dés-alimenté, le martyr de la cause « humanicide ».

Que faisiez-vous votre illustre sérénissime grandeur quand ils ont décidé de le tuer ? La décision a-t-elle été si soudaine qu’elle vous a pris de cours ? Que faisiez-vous pendant tous les recours de ses parents ? Avez-vous eu une extinction de voix ? La loi Léonetti, pas entendu parler ? Les gens mutilés sur les champs Elysées, c’était urbi et orbi, c’est-à-dire trop loin de votre portée ? Comment n’avez-vous pas fustigé ce gouvernement pour toutes ces atteintes aux droits de l’homme ? Pourquoi surtout ?

Et comment sa sainteté le Dalaï-lama, bodhisattva de la compassion, Océan de sagesse, l’extraordinairement précieux, l’héritier suprême de la voie de la compassion où il n’est même pas le droit d’attenter à la vie d’un moustique ou d’un vers de terre, n’a-t-il pas demandé séance tenante un rendez-vous à notre despote mal-aimé, pour faire entendre sa voix ?

Comment toujours, le CRIF n’a-t-il pas convoqué Macron comme il sait si bien le faire de nos présidents pour lui rappeler le premier commandement ? Allez-vous laisser ceux de votre communauté être condamnés le jour venu par cette même loi d’euthanasie dont le champ d’application s’étend d’années en années, par ce même esprit vicieux qui a porté des millions des vôtres à être éliminés par les nazis au prétexte qu’ils étaient des « … », je n’ose même pas le dire tellement le mot est bas alors que c’est pourtant le même qu’on a appliqué à Vincent ?

Comment les imams de France et d’ailleurs n’ont pas imploré Macron et ses marionnettistes d’avoir de la retenue alors que leurs coreligionnaires de notre nationalité vont être également soumis aux dispositions euthanasiques contraires aux lois coraniques ?

Comment ces puissants apôtres de l’humanisme progressiste qui siègent au Grand Orient, ces frères, grands frères en fraternité parmi leurs petits frères, n’ont pas élevé le ton et rappelé à l’ordre leurs ouailles politiques pour empêcher que ne s’ouvre cette porte sur l’hécatombe ?

Enfin, que n’avez-vous fait front uni, messieurs les chantres de la vie divine, pour vous battre, oui, réellement mouiller vos soutanes et autres habits sacerdotaux pour rappeler aux enragés qui ont demandé la mort de Vincent qu’il est interdit de tuer ?

Ponces Pilate ressuscités ou crime organisé ?

Quant à nous, les veaux qui suivons bien gentiment ces princes des églises, ces monarques républicains, ces dictateurs démocratiques, ces chefs de guerre qui n’ont pas fait leur service militaire, ces écolos de luxe qui pillent la planète, ces sublimissimes lumières de la raison et de l’esprit, il est temps de se réveiller, oui vraiment temps.

Car le temps où on croyait que nos élus, nos élites, nos leaders, nos médecins, nos juges, notre police, nos prêtres allaient nous protéger, rendre justice juste et garantir la cohésion et les règles d’humanité du vivre ensemble s’est désintégré à l’épreuve de la réalité !

En effet, si la réalité des faits dit la réalité des causes et des pensées, alors l’hypothèse qu’ils sont nombreux à vouloir notre mort n’est plus à négliger. Et dans ce cas, croire en eux c’est armer le bras qui va à la moindre occasion nous euthanasier. Reste à compter sur nous. Et ça, le pouvons-nous.

Sur le même thème

Agonie de Vincent Lambert : silence des veaux ou silence des collabos ?

Un représentant d’une des religions du Livre vient d’exprimer par voie de presse que le respect, s’agissant de la mort administrée…

Logo billet version 2

Le flingueur de tonton

Il est le neveu du condamné à mort, du torturé. Après avoir prôné son élimination pendant des années, milité pour le voir crever par « amour pour lui », voilà…

Newsletter

Pour ne pas rater les prochaines nouveautés et les obtenir en avant première, inscrivez-vous à notre newsletter.

Partager

Pour en faire profiter vos amis.

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer